Que mettre en place comme placement pour son premier enfant ?

Publié le : 14 décembre 20213 mins de lecture

Vous voulez épargner pour vos enfants ? À la naissance d’un enfant, de nombreux parents envisagent d’épargner pour aider leurs petits à devenir adultes. Ils peuvent l’utiliser pour financer leurs études supérieures, comme financement personnel pour l’achat de leur premier logement, ou encore comme mise de fonds pour démarrer leur vie professionnelle (acheter des locaux, créer leur entreprise…). Mais que mettre en place comme placement pour votre premier bébé ? Il existe plusieurs types de placements financiers pour les enfants tels que les livrets d’épargne, l’assurance-vie, les placements immobiliers…  

Les livrets d’épargne !

Pour créer un compte épargne pour un enfant, la solution qui vient immédiatement à l’esprit est le livret A. Il est souscrit au nom de l’enfant dès sa naissance. C’est un compte d’épargne accessible aux enfants de tous âges. Il est possible d’alimenter le livret régulièrement ou occasionnellement. Le dépôt maximum est de 22 950 euros net d’impôts et de prélèvements. Les pouvoirs publics fixent son taux de rémunération, qui est gelé à 0,75 % depuis 2015 jusqu’en janvier 2020. Mais actuellement, il est basé sur une nouvelle formule qui est remplacée par un rendement fixe de 0,50 %.   

Le contrat d’assurance-vie !

Le contrat d’assurance-vie est le placement le plus populaire pour les enfants en France. C’est un contrat dont la cotisation minimale change souvent les établissements financiers ou bancaires. Ce placement présente de nombreux avantages. C’est une épargne sûre à long terme, mais l’argent peut être retiré à tout moment. De plus, le taux d’intérêt du contrat d’assurance-vie peut aller jusqu’à plus de 3%. Grâce à ce type de contrat, vous pouvez dynamiser votre placement en investissant dans des unités de compte. La fiscalité est plus avantageuse sur la durée. Il est possible d’ouvrir un contrat d’assurance-vie au nom de votre enfant, si vous souhaitez gérer son argent jusqu’à sa majorité. En revanche, si vous voulez transmettre l’épargne de l’assurance-vie au moment de votre décès, vous pouvez ouvrir le contrat à votre nom et désigner l’enfant comme bénéficiaire.     

Le placement immobilier !

L’immobilier peut également être utilisé comme un investissement pour vos enfants. Cet investissement à long terme permet d’obtenir un revenu régulier. Vous pouvez acheter un bien immobilier au nom de votre enfant sans payer de frais. Vous devez néanmoins occuper le bien jusqu’à la majorité de votre enfant. Il sera alors libre de faire ce qu’il veut avec le bien à sa majorité. Pour information, l’investissement immobilier pour les enfants nécessite l’entretien du bien et la gestion. Il est donc primordial de calculer cet investissement à l’avance.   

Plan du site